samedi 19 octobre 2019

me day



académique
alphabétique
analytique
aquatique
archaïque
artistique
asiatique
boulimique
catégorique
cathartique
chromatique
cosmique
critique
cyclique
dramatique
dynamique
égocentrique
élastique
énergique
érotique
esthétique
extatique
fantasmagorique
gastronomique
hépatique
hermétique
impudique
jazzistique
karmatique
linguistique
magnétique
mathématique
mélancolique
méthodique
narcisssique
névralgique
organique
pacifique
philosophique
plastique
pragmatique
quadratique
romantique
soporifique
stratégique
symbolique
systématique
tantrique
tyrannique
utopique
volcanique
vitriolique

w x y zique

monique
cinquante-deux ans
pile-poil
toute là
et encore pleine d'avenir.

samedi 12 octobre 2019

les filles


laila ali
boxeuse retraitée couronnée
vingt-quatre victoires aucune défaite

le onze octobre
est la journée internationale des filles
c'est aussi la fête à la comète blonde
qui est la quintessence de la fille

j'aime être une fille
plus qu'une femme
bien que la lutte pour l'égalité de la femme
précède et est préalable
à l'empowerment de la jeune fille

alors que la femme libérée
choisit son époux son travail
son nom son état civil
dispose de son corps
et ne cuisine que lorsqu'elle en a envie
la fille libérée est badass
audacieuse
fonceuse
confiante
elle essaye toute chose
fait du skateboard
de la boxe
et du parachute
milite pour l'environnement
fait la grève
et parlemente

margaret atwood est également une fille badass
twitteuse de la première heure
militante et bédéiste sous le pseudonyme de bart gerrard
et innovatrice technologique
oui je le sais
c'est c2 montréal qui me l'a dit

j'aimerais toute ma vie
être une fille
n'avoir pas froid aux yeux
rester candide et ingénue

mais c'est la journée internationale des filles
parce que des filles à travers le monde
ne peuvent pas encore toutes
choisir qui épouser
aller à l'école
elles se font encore agresser
quand ce n'est pas violer ou assassiner
environ dix femmes meurent au mexique
chaque jour dû au seul fait d'être femmes
il s'agit de quatre au brésil
de trois en afrique du sud
et de une femme mourant tous les deux jours et demi
au canada

donc
il y a lieu de célébrer notre féminité
les filles doivent continuer d'oser et de s'affirmer
d'avoir confiance en elles
d'être élevées avec espoir et grâce
avec audace et ouverture
les filles savent et aiment se battre
pour leurs idées
pour leurs ambitions
elles sont fortes et intelligentes
elles sont créatives
elles sont aimantes
elles aiment changer l'humanité
pour le meilleur

et il n'y a aucune raison
que quiconque les rabaisse
du simple fait qu'elles prennent la place
qui leur revient

girl power!

samedi 5 octobre 2019

avec



solitude
ou multitude

j'y pense de plus en plus

j'ai toujours été une personne grégaire
j'ai fait vingt-et-un partys d'huîtres
réunissant entre trente et cent personnes
selon l'année
j'ai organisé des lunchs de fête
pendant des années avec les collègues de l'époque
je recevais la gang
lorsque mes flos étaient petits
j'ai fait du canot-camping en groupe
j'ai fait moultes sorties sociales
et j'ai même dormi dans un dortoir au camp de pêche

bref je n'ai pas peur de la compagnie

mais avec le temps
j'aime de plus en plus être seule
d'abord parce que j'abhorre l'organisation
et la logistique que la compagnie nécessite
et que ma vie actuelle permet moins l'impromptu
peut-être sont-ce les signes que je vieillis
aussi mal qu'ue vieille fille
dont on ne peut bousculer les habitudes

mais j'aime plutôt penser
romantiquement
que c'est parce qu'ensuite la vie m'impose
des moments où je dois absolument
me retrouver en tête-à-tête avec moi-même
pas de virée d'une semaine entre amis
jamais de voyage organisé
pas de souper de gang

ne me dérangez pas
je n'en veux pas
je ne supporte que le bruit de mes pas
et celui de ma respiration

or

la littérature sur le vieillissement
préconise que notre vie sociale et affective
soit bien remplie
et la vie de mes parents en est un bon exemple
il ne se passe pas une journée
où ils ne rencontrent pas un voisin
un partenaire de billard
ou une trâlée d'amis
du book club de la chorale
de la promotion d'université
d'anciens emplois

leur vie est riche
à cause des gens qu'ils fréquentent

quant à moi je n'ai pas besoin de cette compagnie
parce que je socialise quotidiennement au travail
et jusqu'à récemment à l'université
et que je partage le foyer avec mon époux
qui comble autant mes besoins sociaux qu'affectifs
c'est un biais du couple bien assorti
nous n'avons pas implosé
et comme l'homme-chat est plutôt comme moi
de nature sauvage
on ne s'entoure pas souvent

cet été nous avons voyagé
et avons résidé chez andreina et maurizio
dans leur maison savamment aménagée
dans une campagne recluse du sud de la sicile

andreina et maurizio n'ont pas d'enfants
leurs parents habitent soit au nord de l'italie
ou dans une autre ville de sicile
les routes de campagne contrada 
menant à leur domaine
sont difficiles à naviguer
car elles sont étroites et gravelleuses
donc andreina et maurizio
sont bien isolés

mais ils ont des visiteurs occasionnels

avec leur maison acquise il y a quinze ans
ils ont construit un hôtel boutique
en aménageant deux chambres dans l'annexe
en offrant leur piscine et le patio
et près des trois-quarts de leur maison
en faisant de fabuleux déjeuners
et des soupers sur demande
en nous tenant compagnie
le temps d'un passage chez eux
avec eux
et avec 'nsisto leur petit chien égaré

je pensais que c'était une belle formule
que celle d'accueillir de la visite
quand bon leur semblait
sur réservation seulement
remplissant alors la double fonction
de rentabiliser leurs infrastructures
et d'enrichir leur vie sociale
tout en gardant leur tranquillité
dans la campagne éloignée

la bonne compagnie
sans chichi

multitude
et solitude.

photo de n'orma
l'hôtel boutique d'andreina et maurizio
à chiaramonte gulfi en sicile

samedi 28 septembre 2019

oui maman


coeur de voh - nouvelle-calédonie - 1990
yann arthus-bertrand

j'ai souvent pensé
à réduire mon empreinte environnementale
et pour le faire
ma conclusion était toujours
qu'il fallait que je me sépare
parce que l'homme-chat ne me suivrait jamais
dans le changement de mode de vie
à cent quatre-vingts degrés
que je m'imposerais

ce serait de passer d'un mode de vie mégalomane
à un mode de vie minimaliste
tout vendre
reconstruire petit
mais avec une piscine à l'eau salée
il faut quand même nager
ne pas encombrer
ne plus avoir d'auto
faire du vélo toute l'année
voyager en autobus
en train pour les longs courriers
faire un jardin
vivre en zéro déchet

je sais
c'est un gros contrat

évidemment qu'il me quitterait l'homme-chat
pas parce qu'il est sans vertu
mais parce qu'il me trouverait extrême
de tout revirer de bord d'un coup

puisque je suis comme je suis
je trouve difficile
d'effectuer des changements progressifs
comme si je devais arrêter de fumer
un jour sur sept pour commencer
j'aime mieux les gestes amples
ouste on efface
puis on recommence

mais je ne veux pas vivre sans lui
et il faut que je fasse de quoi
car selon le wwf
mon empreinte carbone est beaucoup trop élevée
pas plus que celle des autres canadiens
mais il me faudrait plus de quatre planètes terre
pour produire l'énergie nécessaire
à soutenir mon mode de vie
je n'ai rien compris à la méthodologie
donc je ne sais pas pendant combien de temps
il faudrait quatre terres entières
mais peu importe
c'est beaucoup

j'ai toujours pensé d'ailleurs
que ma vie était un gaspillage d'énergie
qu'on ne valait pas grand chose
parmi les êtres vivants de l'univers
pour s'accaparer d'autant
je suis du type extinctionniste
mais pas rabat-bonheur
alors si tu es en vie
apprécie
fais ce que tu peux
have fun

alors j'inventorie les petits gestes
que je pourrai accomplir
sans me désincarner
sans essayer de devenir quelqu'un d'autre
sans plier sous les diktats
et payer pour les entreprises égoïstes
et l'ultra financiarisation de nos économies
ni pour les gouvernements opportunistes
qui les protègent et pointent plutôt les citoyens du doigt
fais ceci fais celà
d'accord c'est un peu à cause de moi
mais juste un peu quand même

ne plus utiliser de paille en plastique
   il y en avait dans tous les apérol spritz en sicile
   on n'a pas pris le temps d'avoir une discussion environnementale
   avec les serveurs en italien
ne plus accepter les verres ni les gobelets jetables
   on a été moultes fois coupables
   avec les granités que nous mangions dans la rue
   presque quotidiennement 
   et même à la maison dans la piccola italia
   il faudrait traîner notre contenant mais ce serait possible
ne plus acheter de bouteilles d'eau
   aucun problème à la maison
   en voyage on en buvait une à deux grandes par jour
   dans les restaurants en sicile
   l'eau n'est servie qu'en bouteilles
   frizzante ou naturale
   je ne sais pas si c'est parce qu'elle n'est autrement pas potable
   ou que l'industrie du tourisme met trop de pression
   mais c'est impossible de se faire servir un pichet d'eau
ne pas gaspiller de nourriture
   d'accord et plus facile à faire seule qu'à deux
   parce que ça ne me dérange jamais de manger des restes
   pendant plusieurs jours
cuisiner plus souvent
   oui prendre le temps de
   sinon ça devient vraiment une corvée
ne pas utiliser la voiture
   aucun problème seule
   pour encourager l'homme-chat à ne pas conduire
   ni opter pour un taxi
   il faut que je lui propose quelque chose de plus sexy
   que le métro qu'il déteste
   il faut se mettre au vélo pour de bon
ne pas prendre l'avion
   avec des parents habitant à l'étranger
   je pense que c'est moi qui irai les voir à l'hôpital
   et non l'hôpital qui viendra à moi
   puis visiter la croatie ou le japon en vidéoconférence
   ah et puis payer mes crédits carbone ou mes arbres
   pour les kilomètres que je parcours en avion
   ça me met mal à l'aise
   je ne suis pas sûre que les organismes plantent vraiment des arbres
   et puis il ne s'agit que de laver ma conscience
   alors que j'ai plus envie de changer mes habitudes
   mais ce serait déjà ça de fait
   me taxer sur mes voyages m'y ferait réfléchir
   à chaque fois
ne pas acheter de vêtements ni de souliers
   totalement possible
   en plus j'entreprends un grand ménage
   ça encombre ça prend la poussière et ça nourrit les mites
ne pas utiliser la sécheuse
   jamais pour moi qui sèche sur le rack
   mais pour les serviettes et les draps du logement de touriste oui
   parce que ça ne peut pas attendre
ne pas acheter de nouveaux appareils électroniques
   téléphones ordinateurs caméras et tutti quanti
   ça devrait être assez facile
   sauf si l'ordinateur brise
   parce que c'est mon outil de travail
limiter la consommation électrique et électronique
   je ne sais pas combien ça représente de pollution
   mais pour fabriquer tout cela ça doit en produire beaucoup
   j'ai un tas de livres à lire
   je vais m'y remettre
   et peut-être aussi la peinture
ne plus manger de viande
   je vais commencer par essayer de trouver
   de la viande produite localement
   et en réduire la consommation
manger bio
  j'ai pas trop compris pourquoi mais je vais essayer d'y penser
éliminer les serviettes de table en papier
  tu veux dire même les scottowels qu'on aime plier en famille à nowell
me moucher en tissu
   eurke pareil
fermer l'eau
   pendant le dentifrice le shampoing le savon
   pendant la vaisselle
ne pas jeter la peinture dans l'évier
  ni rien de chimique
  le dissolvant de cutex
  le rinçage des pinceaux
utiliser des produits nettoyants écologiques
  ou du vinaigre et de la petite vache
ne pas chauffer à bloc pendant l'hiver
  ça va on porte des bas
récupérer les matériaux de construction
  sauf les restants de gypse
  que je ne sais pas encore cuisiner
investir uniquement dans des entreprises écoresponsables
  oui voir au-delà du rendement financier
faire et partager
  oui partager
réduire réutiliser et recycler
  oui bien sûr

bref
il y a des milliers de gestes que je peux faire
pour être un peu plus responsable

et je ne m'inquiète ni des générations futures
en qui j'ai éminemment confiance
ni pour mammy gaïa
qui est plus forte que toutes
mais je veux faire cela
pour devenir raisonnable
car c'est effronté de polluer
un point c'est tout.

pour ce que ça vaut
je vais au moins compenser notre trajet d'avion
du présent voyage en faisant planter
dix arbres par compensation co2 québec .


samedi 14 septembre 2019

de gauche à droite



j'aurai cinquante-deux ans
quand les résultats sortiront
à la fin novembre
juste avant les fêtes
pour m'annoncer si j'ai réussi
pas trop pendant les fêtes
pour m'annoncer si j'ai échoué
les examens de l'ordre des cpa

d'ici là je n'y peux plus rien
j'ai donné ce que j'ai pu
alea jacta est
je ne m'énerverai pas
dans les douze prochaines semaines

mais peu importe ce qui arrive
je viens de clore un autre cycle académique
et je vous reparlerai une autre fois
du pourquoi j'aime tant les études
et comment je ne regrette rien
mais je ne serai ni en cours ni en études
avant septembre deux mil vingt
où je débuterai une maîtrise en fiscalité
si j'en ai encore envie

vous savez comment j'abhore
le temps libre
le temps oisif en excédent
de celui nécessaire pour bien vivre
le temps qui dépasse
mes semaines de travail à l'agence
quelques soirées ou fins de semaine
à faire les dossiers d'une poignée
de clients adorés
du ménage dans mon sous-sol
peut-être les travaux de réno à terminer
de la course à pieds
à faire l'amour à l'homme-chat
à nourrir les liens familiaux et amicaux
à faire la bouffe pour me réjouir
et à découvrir l'art

ce temps discrétionnaire
je le passerai à nouveau
à écrire

je vais jeter d'autres versets créatifs
retrouver mes notes délaissées
au printemps deux mil dix-huit
replonger dans les affres de mon âme
et de mon coeur et les détours de mes tripes
recréer mes rêves et mes cauchemars

et noircir des écrans

parce que mon cerveau ne restera pas éteint
ni mes doigts immobiles
parce que j'ai besoin que
mon cerveau droit à nouveau
m'en apprenne un peu plus sur moi.

samedi 7 septembre 2019

matrice



j'ai toujours aimé l'utérus
il me semble avoir beaucoup senti le mien
j'avoue que lorsque j'avais mès règles
je pensais que mes ovaires me faisaient mal
alors que c'était les contractions de mon utérus
qui élançaient dans mon bas-ventre

je ne pensais pas qu'il était si petit
et lorsqu'un certain cercle d'infirmières
a publié la photo ci-dessus il y a deux semaines
ça m'a beaucoup ému

je suis émerveillée
que nous puissions donner la vie
moyennant la formation du bon zygote
c'est une chimie fascinante
qui tient du miracle
de pouvoir mettre au monde un être vivant
de créer à partir du néant
comme lorsqu'on fait du pain
ça me rapproche de mon animalité
ça m'intègre dans l'univers

alors quand on pense que la matrice
ne mesure que quelques centimètres
qu'elle est deux fois plus petite que mon coeur
alors qu'elle travaille sans cesse
à construire chaque mois un habitacle
et une réserve nutritive
pour nourrir un flo pendant quarante semaines
je capote
littéralement

il y a une fois
j'ai senti mon utérus vide
et dire comment c'était psychologique
parce que je venais de me faire opérer
pour une grossesse ectopique
durant laquelle mon utérus
n'avait en fait pas été habité
puisque l'embryon était resté dans ma trompe droite
le bébé était pris dans le corridor
sans pouvoir se rendre à la pouponnière
après l'opération
j'ai senti mon utérus vide

j'ai senti mon utérus vide
c'est fou non
j'ai pleuré durant ma semaine de convalescence
comme si tous les autres organes de mon corps
n'avaient aucune importance à ce moment
comme si le seul fait que mon corps
n'avait pas réussi à mettre au monde
et qu'on m'avait charcutée par la suite
pour que je ne m'empoisonne pas
était une amputation de ma fonction vitale
je me sentais vide et inutile
la peine était physique
je sentais un creu dans mon ventre

j'ai un utérus
comme les autres mammifères reproductrices
et je pense qu'au-delà de mes courbes
et de mon cerveau
c'est ce qui définit le mieux ma féminité
même si le reste de mon être
n'est fait que de chromosomes x
mon utérus me définissait
avant mes règles
pendant mes règles
pendant mes maternités
et maintenant pendant ma ménopause

il faisait de la belle dentelle mon utérus
je la voyais chaque mois éjectée dans ma coupe diva
un superbe nid de sang rouge vif
c'est ma couleur préférée
ça avait l'air sain et propre
un nid construit puis déconstruit
c'est puissant la vie

hier je suis allée faire vérifier ma matrice
par échographie endovaginale
parce qu'il semble qu'à partir d'un certain âge
certains tissus de la matrice se nécrosent
et si je me demande à quoi sert cet organe
alors que je ne suis plus fertile
et bien il semblerait qu'il joue encore
un rôle important sur le plan hormonal
et que son ablation tout en gardant les ovaires
peut créer une perte de mémoire accélérée

c'est bête
parce que si un jour je n'ai plus d'utérus
j'aimerais au moins garder la mémoire

hier la technicienne en radiologie
m'a posé la question
is dr x sending you only for a check-up
à laquelle j'ai répondu que oui
et je me suis un peu inquiétée
lorsqu'elle me l'a reposée une seconde fois
un peu avant de terminer son examen
puis lorsqu'elle est sortie quelques instants
vérifier avec le radiologiste si tout était okay
mais je n'ai pas eu le sens de lui demander
si cela était commun
de se faire checker-up l'utérus

il me semble que la dernière chose que j'aimerais
c'est que cette merveille qui protège la nouvelle vie
soit le siège de ma propre mort
ce serait vraiment ironique
en même temps on n'était pas faites pour vivre si longtemps
et puis combien d'espèces animales
meurent après s'être accouplées
ou après avoir mis au monde

conséquemment pour chasser ces idées sombres
puisque j'étais à côté de l'oratoire
et que j'avais l'impression de ne l'avoir vu
qu'à des kilomètres de distance
chaque fois que je prends la quarante
je me suis dit que j'allais lui faire une visite
par pure superstition
après cet examen en chambre noire
et juste avant les autres examens en mémoire vive

trop fort casse pas
comme dirait ma chumette marie-maude.



samedi 31 août 2019

slam


georges rousse, bercy, 1984

mal de hanche qui élance
épaule recroquevillée
occuper l'esprit
qu'il ne soit jamais vide
occuper l'espace
d'un souffle d'un soupir
d'un pas d'une livre d'une note
pourtant
rien à dire
rien à écrire
envie de chanter de crier
ne plus dormir
me lever dans la nuit
et brancher l'ordi
passé minuit
écran blanc noirci
trois heures et dix
toujours rien à dire
besoin d'engourdir
esprit épuisé
qui ne sait sommeiller
semaines à compter
ce temps à rédiger
forêts à brûler
tofu à digérer
été qui va s'achever
notes du clavier
examen redouté
clavier pour fuire
nuits blanches comme l'écran
insomniaques de l'aĝe
ménopause de l'occident
pour séparer les sexes
isoler davantage
femme en son cercueil
libérer don draper
me faire lever
allumer les lampions
me codifier
me simplifier
anéantir l'amplitude
me trouver en moi
m'allonger me couvrir
la ville vrombir
chuchotements nocturnes
asphalte frottée
m'assoupir enfin
puis le petit matin

slam.

samedi 24 août 2019

sa majesté



marie-chantal une de ses nombreuses fans

my name is forrest

forrest gump
dit le petit garçon
en montant courageusement
dans l'autobus qui l'amène vers sa nouvelle vie

le nôtre dirait
moi c'est brooklyn
brooklyn -jet
et il embarquerait avec son petit sac-à-dos
à bord du car l'amenant aux confins de sa neuvième vie

il a dû être très impressionné son saint-pierre
ou whoever is keeping the gates
du paradis des chats
en voyant arriver brooklyn lundi soir
dans toute sa majesté
avec son beau plastron et ses gants blancs

il est entré au paradis
comme il a vécu toute sa vie
avec grâce et douceur

pendant ce temps-là
j'étais accoudée sur la table en stainless
à côté de la boîte de kleenex
qui a dû voir plusieurs parents épleurés
de chats et de chiens retraités
et je caressais le bébé chat
pendant que le sédatif le stonait
je lui caressais le plastron bien sûr
celui qu'il mettait grand soin à laver
pour qu'il soit toujours blanc et luisant
et qui depuis quelques mois était moins propre
parce qu'il n'avait plus l'énergie
parce qu'il était déshydraté
parce qu'il n'avait plus la santé
je lui caressais les pattes
ses belles pattes blanches
parce qu'en quinze ans de vie
il ne me les laissait pas approcher
ça le chatouillait il n'aimait pas ça
je lui caressais le dessus de la tête
et le petit M tigré entre les yeux
ça il me laissait faire
il avait les yeux ouverts
ses beaux grands yeux ronds verts
qui ne devaient plus trop voir sûrement
il était calme
il savait ou ne savait plus
mais il n'avait déjà plus mal
lui qui ne se plaignait jamais
jusqu'au dernier jour
où on l'a retrouvé dans un jardin voisin
alors qu'il fuyait le palace
pour aller mourir hors de notre vue
il a à peine pleuré un peu lundi après-midi
et il ne savait pas que nous avions le pouvoir
de faire cesser toutes ses souffrances
qui nous devenaient aussi insupportables

je le caressais longuement
en lui disant je t'aime
en le remerciant d'avoir été un bon chat
en ayant été fort toute sa vie
toutes ses neuf vies
qu'il a daigné partager avec nous
en survivant au voyage dans une boîte fermée
qui le séparait de sa maman
pour le ramener dans notre première maison
en survivant à une poursuite de chiens
dans la ruelle van horne
en survivant au lancer du lit
quand il se poignait les griffes dans mes cheveux
en survivant à la nausée causée
par un blizzard fraise banane
à la veille de notre virée californienne
en survivant aux maux de coeur
que lui occasionnaient les longs trajets routiers
en survivant à un accident avec une voiture
lorsqu'il s'est enfui sur de chateaubriand
en survivant à une chute de toit de garage
lors d'une querelle entre félins voisins
en survivant aux nombreuses batailles de chats
qu'il gagnait invariablement grâce à sa magnifique stature

il s'appelait brooklyn
brooklyn -jet
né un sept juillet deux mil quatre
en même temps que ses quatre frères et soeurs
dans un appartement de montréal-nord
d'une très jolie maman nommée juliette
lorsque je suis allée le voir la première fois
il s'est approché de mes pieds
je l'ai ramassé et l'ai déposé sur mes genoux
il s'y est endormi pendant que je le caressais
j'ai décidé alors de l'adopter
et quelques semaines plus tard
il faisait son entrée majestueuse dans notre vie

il s'appelait brooklyn
brooklyn -jet
kiki pour les intimes
et il a occupé la place très précieuse
de l'enfant que j'aurais voulu avoir avec l'homme-chat
celui-ci dira que j'exagère et c'est à peine
nous avions beaucoup d'amour à donner
il en a reçu une tonne
et nous en a redonné deux
il en aurait mérité au moins une troisième

il était doux en tout
et gourmand à ses heures
il était le plus fantastique compagnon
il était l'animal préféré de mon amoureux
c'était notre bébé chat
toutes les quinze années de sa vie
même lorsqu'il était un jeune vieux chat
et qu'il cédait tranquillement sa place dans le quartier
aux miro yolo pato et autres félins de la relève

quand la vétérinaire l'a piqué
en rasant d'abord un peu de poils sur sa patte gauche
j'ai continué à le caresser
puis j'ai vu sa respiration arrêter
elle a sorti son stéthoscope
et a écouté son tout petit tout petit tout petit coeur
je lui ai demandé
il est parti
elle m'a répondu
il est parti

elle m'a fait sortir de la clinique
par une porte du deuxième
pour m'éviter de passer à la réception
avec ma cage vide
arrivée dehors
j'ai éclaté en sanglots
l'homme-chat m'attendait aux pieds de l'escalier
avec ses yeux déjà rouges
pour m'envelopper de ses bras
et de toute sa peine

il s'appelait brooklyn
brooklyn -jet
il a eu la plus belle vie sur terre
et il règne comme un king
au paradis des chats

je suis en deuil
je ne savais pas que ç'aurait été si dur
nous étions sa famille
il était un des nôtres
et quand j'y pense
je sens sa patte rose humide
se déposer sur mon front
et il me dit
ça va aller momo
je suis là

oui brooklyn
ton esprit habitera toujours
dans cette belle maison
qui était ton palace.


lire le peuple rieur de serge bouchard
où il raconte l'amour et le respect
que les innus portent aux animaux de la terre.

IMPORTANT :
à ce stade-ci l'homme-chat souhaiterait
ne pas en entendre parler
quant à moi j'apprécie toujours
vos commentaires mots et partages
merci de votre amitié et de votre compréhension.

samedi 17 août 2019

oasis



en plein coeur de l'été
et sûrement en toutes saisons
des milliers de gens se réfugient
dans les bibliothèques du monde
pour lire se reposer s'évader
s'isoler des agressions et diversions du quotidien

je passe une partie de mon été
dans les bibliothèques
celle d'une université ou d'une autre
que ce soit en groupe pour concocter un projet
ou seule dans un cubicule bien à moi
muni de trois prises de courant
de wifi de lumière
d'un bureau et d'une chaise confortable
et d'une vue magnifique
pour travailler plus longtemps
que lorsque je suis au bureau du palace

j'y vais pour étudier
pour produire
et même pour faire la sieste

quand je lève la tête
ils sont nombreux les autres
qui auront pris le métro
la voiture le vélo le skateboard
la moto ou les pieds
pour venir se pousser de l'intérieur
à grandir intellectuellement

venez dans les bibliothèques
il y en a partout
il y a marc favreau à côté de chez nous
il y a la grande et fabuleuse à berri
il y a celle de l'uqam
et celle de concordia ouverte
de neuf à neuf
et même vingt quatre heures par jour
durant les semaines d'examen

les bibliothèques sont des oasis
ouvertes au grand public
vous n'avez pas besoin d'être étudiants
ou citoyens de la ville
tant que vous n'empruntez pas un livre
tant que tout reste dans le temple
allez-y régulièrement
c'est bon pour l'âme

et je suis persuadée
que c'est un lieu de rencontre inouï
imaginez
tomber sur quelqu'un d'ouvert et intelligent!

voici les bibliothèques que l'on visite
à travers le monde