lundi 24 septembre 2007

superficial is the crown of the meaningless

Je me suis récemment abonnée au journal The Gazette. C'est en anglais, c'est pour ça. Pour enrichir mon écrit : court, concis, avec les bons mots, ceux qui percutent. Je travaille maintenant dans les coms et les longs paragraphes, ça n'a pas toujours la cote. Je n'aime pas vraiment le format de The Gazette, il me semble qu'il y a beaucoup trop d'annonces et les textes n'attirent pas mon attention; peut-être suis-je trop habituée au format de La Presse (avec beaucoup d'annonces aussi). Ce matin, je ramasse The Gazette on the porch (dans la Petite Patrie, je dois être la seule à lire the English papers, pis à me faire livrer, en plus). Je vois une photo sur la une, il s'agit de Paris Hilton, la reine du fake. Maudit que je l'aime pas; elle incarne ce qu'il y a de plus futile et inutile dans l'humanité - certains diront : non, ça prend du rêve, ça fait rêver, les paillettes pis les belles robes, les beaux mecs, les belles dents - fudge man, aspirez à mieux! Comme je l'aime pas, je regarde pas la télé, je lis pas les journaux à potins. Mais que mon journal d'actualités me livre Paris on the front page au lieu de la famine, la guerre, l'économie, la politique ou les changements climatiques, ça me y'outre! Le titre : An American Princess in Montreal. C'est vrai que la royauté en Amérique, il n'y en a pas, donc les princesses, faut les inventer. C'est la job à Walt Disney, ciboire, pas à The Gazette! The Gazette, because words matter. Ouain, je regrette presque mon abonnement. À ce compte-là, le Lundi a l'air moins snob et ne prétend pas livrer autre chose que des singeries peu évoluées.

3 commentaires:

Zoreilles a dit...

Tu m'as fait beaucoup rigoler dans ce billet mais aussi, ça m'a pompé l'air à la puissance 10. Je suis 100 % d'accord avec toi. Je ne peux pas croire qu'un journal « sérieux » fasse la « front » avec Paris Hilton. Je n'ai rien contre la poupée elle-même, elle fait son travail de poupée mais The Gazette comme d'autres médias d'information y perdent beaucoup de leur crédibilité à couvrir de tels « événements ».

D'ailleurs, c'est une grosse pub, parce que la poupée, elle est payée pour apparaître ainsi dans des endroits branchés.

JubyDuk a dit...

Welcome to the dark side! "MWAHAHAHA"
Je recommande les mots croisés.

Depuis mon retour aux études, je ne lis plus la "Gazoo". Par contre, marsou est abonnée à la Presse. La Gazoo a le mérite d'être plus divertissant (mon humble opinion). Plus grande variété de sujets, partout dans le monde. Léger. "Brain candy" / "mindless entertainment" ce qui n'est pas mal en soit. À l'usage on fait une abstraction inconsciente des pubs.

OMO-ERECTUS a dit...

Bon... Me revoici. Une petite absence de 3 semaines sans écrire ni lire de blogs. Involontaire, mais pourquoi pas: salutaire aussi!

Puis j'arrive ici et je lis votre commentaire sur Paris Hilton.

Vous aurez vu juste. À défaut de princesses, on s'en invente.

Mais bon. Aussi imprévisible que cela pusse être, je n'ai rien contre de fi-fille gâtée par la vie et qui fait la joie des journaux à potins. e la trouve inoffensive, divertissante et tout à fait vide. C'est ce vide qui me charme chez elle. Cette espèce de je-m'en-foutisme glamor qui lui colle si bien à la peau.

Lui consacrer une première page m'apparait à moi aussi quelque peu fort, mais vous savez, entre son sourir naif et l'air provocateur de Mario Dumont...