lundi 3 décembre 2007

la neige

La neige me réconcilie avec l'hiver. C'est mon 26e au Québec, là où il fait beau l'été, là où les filles sont en fleur au printemps, là où l'automne est doré et là où il neige en hiver. J'adore ce pays!!! Je me souviens que mon père aimait faire su ski de fond; nous allions au Mont St-Bruno en famille tester mon endurance et mon asthme. Les sports d'hiver me réchauffaient et m'ont vite fait apprécier l'hiver, d'autant plus qu'il était long dans ces années-là.

Aujourd'hui, lorsque la neige tombe et que la ville devient muette, on dort lourdement. Ma grippe me garde ce lundi à la maison et je contemple les flocons et écoute le silence. Je suis sortie pratiquer pendant une petite heure le seul sport d'hiver que mon emploi du temps me donne à exercer : la pelletée. Sur nos perrons respectifs, ma voisine et moi jouions de la pelle avec nos chapeaux et mitaines. "C'est une belle façon d'être dehors", qu'elle me dit. "Si j'avais pas à pelleter, je serais probablement pas sortie".

J'en ai profité pour déblayer un petit chemin dans la cour pour le chat. Depuis qu'il neige, il n'ose plus sortir, il tourne en rond dans la maison et grignote les fils électriques. Pour le fâcher, je l'ai garoché dans la neige ce matin (avant d'avoir pelleté, il y en avait à peu près 1 pied et demi), il s'est enfoncé au complet dedans. Il est revenu à la porte et a gratté la vitre pour rentrer, je l'ai laissé niaiser pendant environ 2 minutes, il a presque défoncé la porte et s'est étiré les cordes vocales à crier pour sa vie. Quand je l'ai finalement laissé rentré, il était pas mal en maudit... Ok, ok, c'était à peine cruel!

Après avoir pelleté, il est vite sorti faire un mini tour (30 secondes) avant de rentrer au chaud.

J'ai envie de faire du ski, je ne sais pas si j'en aurai le temps cet hiver. De plus en plus de pays qui ne connaissaient pas la neige jadis en font dorénavant l'expérience à cause des changements climatiques, sans compter Dubaï qui se construit des centres de ski intérieurs...

Grêle, poudrerie, neige fondante, tempête, grésil, avalanche, neige collante, canons à neige, planche à neige, neige folle, précipitations, accumulations, bonhommes de neiges, batailles de balles de neige, montagne de neige, banc de neige, charrue à neige, pelle à neige, neige blanche, viens jouer dehors!!!

4 commentaires:

Zoreilles a dit...

Une véritable ode à l'hiver... Ton dernier paragraphe me rappelle une chose qui m'avait étonnée : les Inuits ont plus d'une vingtaine de mots pour décrire ce que nous nommons en un seul : neige.

Nous, on dirait de la neige à bonhomme, de la neige en sucre, de la neige fondante, etc. mais ils ont dans leur langage un mot pour chaque texture de neige!

gaétan a dit...

L'hiver faut faire avec. Bien habillé, les trottoirs déblayés, pas trop de fumée dans les cheminées , il fait bon marcher dans la ville.
Pour les chats c'est vrai que ça aiment moins la neige que les chiens.

Céline a dit...

Bonjour,

je n'ai pas trouvé d'autres moyens de vous contacter et je m'excuse pour ce commentaire. En effet, j'ai remarqué les qualités de votre blog et de vos articles sur Fank u. J'aimerais donc vous faire découvrir Paperblog, un nouveau service dont la mission est d'identifier les meilleurs articles issus des blogs. Pour vous faire une idée de Paperblog, je vous invite à vous rendre sur http://www.paperblog.fr. N'hésitez pas à m'envoyer un mail pour plus de précisions. Bien cordialement, Céline

JubyDuk a dit...

Heureux (et un peux surpris) de voir que la ville ne te fais pas déchanter. Pour ma part c'est le changement de décor vers la campagne qui a fait renaître mes louanges de l'hiver. La piste de luge est excellente si tôt dans la saison et la patinoire municipale sera prête avant Noël. Quel plaisir!