mercredi 12 décembre 2007

tuer sa fille

Quand on met au monde un enfant, c'est pourquoi déjà? C'est pour lui donner du bonheur, lui faire connaître les beautés de la vie. Ce n'est pas pour le faire à notre image, et quand le moule ne prend pas, on recommence, on efface (lire "on assassine") et on recommence. On ne fait pas des enfants pour Dieu, Allah, ou soi-même.

Bon voyage, petite Aqsa Parvez, martyre des temps modernes.

Vincent Marissal
a écrit sur la mort que ton père t'a donnée : "Et malheureusement, aucune loi, aucune charte, aucune Constitution sur laquelle on met la main en disant je le jure n'empêchera jamais un fêlé de Dieu de tuer sa fille". Le fait que ton papa soit musulman et qu'il t'ait étranglée car tu ne voulais pas porter le hijab à l'école est accessoire, il était fou, point. Mais au Québec, dans le contexte actuel de la commission Bouchard-Taylor, les gens vont juste se souvenir de ça : musulman. Ça tombe vraiment mal.

Moi, je me suis chicanée maintes fois avec Maman et Papa lorsque j'étais jeune et non, je n'ai pas toujours pu porter le linge que je voulais pour fitter avec ma gang. Mais moi, je vis toujours, et j'ai pu me développer sainement, contrairement à toi. Tu aurais dû avoir une meilleure vie. Je pleure pour toi.

Repose en paix.

1 commentaire:

Schizozote a dit...

C'est une histoire horrible (l'infanticide l'est toujours, et surpassera tjs en horreur dans les consciences tous les autres crimes) et effectivement comme tu le dis, ça tombe mal. Un dingue est un dingue.
Ce qui me fait penser aussi quand même que la liberté des femmes musulmanes est de plus en plus en voie d'extinction, partout dans le monde.