mercredi 30 janvier 2008

schizozote


copyright estelle

Gaétan écrivait récemment (billet du 12 janvier 2008) que les blogueurs appréciaient les commentaires des lecteurs et aimaient se répondre mutuellement. J'avais émis un commentaire à cet effet, mais là n'est pas le propos de mon billet. J'y fais référence car en effet, on s'attache à des blogueurs : il y a de ces perles en ce monde! Je désire porter à l'attention de tous le retrait volontaire d'une très grande plume de la blogosphère : Dame Schizozote, habitant récemment et plus anciennement (à l'époque où j'en faisais connaissance). Elle a décidé de quitter la blogosphère le 24 janvier (elle l'annonce elle-même à la fin de son dernier billet tout aussi magnifique que les précédents; elle ne disparaît pas abruptement comme notre regretté Omo-Erectus dont on n'a aucune nouvelle - comment vas-tu moudi qu'on s'ennuie, comment vas-tu...)

Je vous encourage fortement à lire Estelle, alias Schizozote dans ses Chroniques schizo. Son écriture magistrale déstabilise et nous transporte dans un film de Lynch ou De Palma, un univers tout-à-fait singulier. Si j'étais malhonnête, j'imprimerais tous ses billets et les agraferais pour les lire et les relire à la lueur d'une chandelle humide adossée au mur mouillé d'un phare à peine illuminé sur un cap de Terre-Neuve : froid, humide, cauchemardesque, comme le monde hallucinant que Dame Schizo m'a fait découvrir avec un talent sans pareil. Sa retraite est à mon avis une perte significative dans la blogosphère littéraire. J'aimerais lui rendre hommage - comment fait-on; on fait un don, on envoie des fleurs? Tiens Estelle, v'là des fleurs!

Si comme moi vous aimez ses écrits, on pourrait faire une pétition pour qu'elle soit publiée sur papier... (euh hum, comment fait-on déjà?)

Estelle, merci pour ces millions de mots talentueusement imaginés, pensés, alignés, conjugués, accordés, imagés.

Bonheur à toi maintenant que l'amour nous t'enlève... et reviens nous vite (garde l'amour bien sûr)!

2 commentaires:

gaétan a dit...

J'ai lu.En effet la schizozote est assez spéciale.
Plusieurs finissent par prendre du repos de la blogoshère. Ça fini par devenir exigeant. Je me demandais si des gens pouvaient tenir 2-3 blogs sous différents pseudonymes.

Shaya a dit...

Moi aussi je regrette le départ d'Estelle/Schizozote. J'aime ses écrits, j'aime ses deux blogs, j'aime sa plume. J'espère qu'elle nous lit encore - et qu'elle est heureuse dans sa nouvelle vie.

Gaétan : voici plus d'un an que j'ai deux blogs, deux pseudos, un troisième vient de naître - c'est une réelle gymnastique, mais qui se révèle très amusante. Et j'ai de cette façon l'impression d'éviter le blog unique "fourre-tout" dans lequel je ne me retrouverais pas. Je navigue entre les blogs comme entre mes humeurs.