mercredi 13 août 2008

vie de quartier


On ne parle pas ici du quartier DIX30 qui utilise le terme de "quartier" pour tirer parti de son évocation positive.

Wikipedia, après avoir parlé de quartier d'orange, décrit "quartier" comme suit :

Le terme de quartier renvoie également aux parties d’une ville considérées d’un point de vue de voisinage, c'est-à-dire à une portion de ville définie en termes de proximité par rapport au logement. Cette deuxième dimension de la notion de quartier renvoie plutôt aux pratiques et représentations que les habitants ont de leur ville. Le quartier se définit alors par les lieux de sociabilité qui structurent la ville au niveau local : rues commerçantes, équipements publics, espaces verts, etc.

J'adore habiter dans un quartier. Tout le monde habite dans un quartier. Montréal est pleine de quartiers. Dans mon quartier qu'on appelle La Petite Patrie, il y a :

- des maisons collées;
- des voisins à chaque étage et à chaque porte;
- une ruelle;
- une station de métro;
- un facteur;
- des vélos accrochés aux arbres;
- un dépanneur "Metro Fruits";
- un salon de coiffure et de pose d'ongles;
- un centre d'hébergement pour personnes âgées;
- une boîte aux lettres rouge;
- une borne fontaine rouge;
- un dépanneur en face de l'autre dépanneur;
- un restaurant vietnamien;
- une boulangerie tenue par des nord-africains;
- un restaurant chinois;
- un saucissonnier;
- un Renaud-Bray et un Raffin;
- LL Lozeau;
- une boulangerie kashère;
- une papeterie du Plateau;
- la SAQ sur 2 étages de pur bonheur et d'extorsion;
- des derrières de commerces;
- la Plaza St-Hubert;
- des clôtures et des garages de ruelle;
- Le Petit Medley;
- un Jean-Coutu;
- la défunte Étoile;
- des magasins de robes de mariée;
- la fruiterie Pousse l'Ananas;
- un chocolatier et glacier maison;
- une biscuiterie Oscar où je retombe en enfance et où il me coûte 5 piastres pour me donner des caries...;
- un resto de quartier;
- un Sushi Shop;
- une animalerie;
- un Nutranimo;
- un McDo;
- un magasin de jouets;
- une Banque Nationale;
- une Caisse Pop;
- une aute brasserie;
- une quincaillerie Rona avec le nom du propriétaire dessus l'enseigne;
- un bain flottant;
- un resto pour déjeuner;
etc.

Tout ceci est accessible sans traverser plus de 2 rues et bien sûr, à pied. Génial le week-end pour les brioches et la Presse du samedi en gougounes!

Si je m'aventure dans mon quartier étendu, mais toujours à pied, je me rends jusqu'à :

- la rue St-Denis;
- la rue St-Laurent et la Petite Italie : Milano, Pâtisserie Roma, Caffe Italia, Quincaillerie Dante, Pizzeria Napoletana; Caisse Populaire Canadienne des Italiens (?);
- la rue Mozart : Motta et le Tre Marie;
- le marché Jean-Talon et sa nouvelle faune bourgeoise avec stationnement souterrain (à pied, j'ai dit);
- la rue St-Zotique avec ses restaurants italiens bien sûr mais aussi mexicain, boucherie sud américaine, restos de tous acabits;
- le Vice Versa avec sa centaine de bières, sa magnifique terrasse et son assiette de fromages;
- le Parc Laurier et la piscine Laurier;
- Marie vermette et ses fleurs;
- l'épicerie Metro où mon 2e ado emballe les emplettes des clients;
- le chic Plateau Mont-Royal;
- la station d'essence et l'autre Jean-Coutu;
- un spécialiste des produits de la Gaspésie;
- une épicerie fine méditéranéenne;
- la rue Bellechasse, le Canadian Tire et chez Villeneuve;
- une église, ou 2 (ou 3 même!);
- notre futur bar de quartier, coin St-Laurent/Bernard (le nôtre, je veux dire le VRAI nôtre)...

Mon quartier manque encore de bibliothèque à proximité, pas vu non plus le poste de police (pas cherché), et puis sais pas où se trouve le nettoyeur. Encore quelques semaines d'exploration urbaine.

Et enfin, un quartier, ça se vit à pied, préférablement au soleil avec des lunettes foncées (quand il commence à pleuvoir, on n'est jamais très loin), le sourire aux lèvres, le bonjour prêt à sortir, l'ouverture d'esprit et le sens de la découverte... La vie de quartier, c'est un pur délice.

3 commentaires:

Neil Obstat a dit...

il y aussi:
- l'hiver 2007-2008... ;o)

Pierre M a dit...

Comme il est joli et sympatique ce billet!

Anonyme a dit...

Moi aussi j'aime ce quartier, mon quartier ! La petite Patrie suscite un grand sentiment d'appartenance... j'ose ? un grand sentiment patriotique ! :-)