lundi 16 novembre 2009

t'écris plus?


lien relatif à l'image : fondation pour l'alphabétisation


une de mes nombreuses interventions pour ne dire que bonjour! Je lis, je lis, ben, pas vraiment, pas le temps pour un livre entier, disons des paragraphes de temps à autre, dans la salle de bain : Windows on the World de Beigbeder ou le 911 réinventé, cadeau de fête de mon fils Gab il y a près d'un mois, je le lis une minute à la fois. Je lis : le Devoir encore et toujours, mais surtout les titres. Je lis, que Pat Dion a reçu la nouvelle couverture de son roman à sortir en février, et je ne m'en peux plus d'attendre! Je lis pour savoir si Josiane Ferron a effectivement écrit un livre pour enfants. Je lis pour savoir si j'irai voir ou non le documentaire de Pedro Ruiz sur Dany Laferrière, qui est autant pour moi que pour Guy A. mon écrivain francophone contemporain préféré, que je n'ai pas lu depuis des siècles puisque je ne lis que très peu, mais dont j'offre systématiquement le dernier roman à chaque possibilité à ma chum Iz qui doit être ma lectrice par procuration. Je lis, des mises à jour insipides mais chaleureuses, de mes amis en virtuo facebook. Je lis des nouveaux trucs, comme c'est quoi un lipdub et je trouve ça hilarant, et je trouve que le monde évolue, que la techno nous emballe, que la nature me manque, mais que les gens sont généralement heureux. Je lis ça, au travers des 4 pages quotidiennes dans le Devoir pour nous rappeler d'aller nous faire vacciner sinon la planète va mourir. Je lis le ciel et les arbres, le peu de gazon qu'il reste dans ma cour. Je lis les yeux de mon chum lorsque je rentre de Québec samedi dans la nuit et qu'on ne s'est vus depuis 48 heures, mon amour. Je lis, un peu finalement quand même. Je vous lis, et je vous embrasse bien fort. Bises,

5 commentaires:

Zoreilles a dit...

C'est réciproque, Mo, je te lis aussi mais je lis trop peu parce que je lis trop!

Je m'explique : Mon travail m'oblige à lire beaucoup. Beaucoup de conneries surtout. Alors, quand je lis pour moi-même, pour mes loisirs disons, je n'arrive pas à lire le quart des bouquins, des journaux et des magazines que j'achète. On dirait tout le temps que je pense éventuellement avoir plus de temps libre.

C'est parce qu'il y a des liens humains, d'amitié, de famille, qu'il me faut entretenir à les lire... et à écrire.

Au final, je ne regrette rien!

Lipdub a dit...

Salut,
Si tu as envie de regarder 2 ou 3 lipdub assez bien faits entre 2 lectures, je t'invites à découvrir le lipdub Blog ( http://www.lipdub.eu/fr/blog . Il y a souvent les dernières nouveautés du genre.
A+ B.

Lise a dit...

Je crois que je porte malheur aux gens. Chaque fois que je découvre un blogue (le tien depuis deux ans) et que je commence à écrire des commentaires, celui-ci devient tout à coup plus discret (euphémisme signifiant en voie de disparition) et ça me peine, surtout lorsqu'il s'agit d'une écriture de qualité, comme chez-toi.

Je vais me répéter, car je l'ai dit ailleurs, mais MSN, Facebook, Twitter et autres signifient la mort des blogues en ce qui me concerne. Et j'espère que la vie, le bonheur sont responsables du ralentissement ici, et non les misérables instruments cités plus haut...

Lise, qui n'a pas de blogue.

modotcom a dit...

Bonjour Zoreilles, bonjour Lipdub, bonjour Lise. La vie ralentit l'écriture ici. Merci pour les bons mots. Les miens sont plus rares car la vie dehors est bonne. Bisous,

Zoreilles a dit...

Si la vie dehors est bonne, alors, c'est tout ce que j'avais besoin de savoir! Tes écrits nous manquent mais te sachant au mieux, on reste là, à t'attendre...

Câlin.