jeudi 30 septembre 2010

folie dévastatrice

qui met à sec ses idées, son inspiration créatrice, ses mots si doux et farfelus.

qui la tient à l'écart de la société ludique.

une folie qui lui enlève toute son énergie.

cette folie est un amas hybride de travaux de mba et de livrables professionnels.

que faire?

nenon : défi, ça s'appelle, quand on a l'énergie pour l'aimer.

mais là, quand c'est trop et que ça vous donne mal au dos, faut se reposer.

dans quelques jours, je vivrai ce que j'aime le plus et qui me pousse à toute cette folie sans cesse renouvelée : le sentiment de l'accomplissement.

une vie donc faite de folie, de joie, de fatigue, et de grande sérénité. ben oui, je suis sereine estie, dans tout cela, j'y arrive. et j'aime.

mais câlice que je suis crevée.

bon ben, je vous salue amicalement.

3 commentaires:

Zoreilles a dit...

Peut-être que le moment de l'accomplissement est arrivé? Comme j'arrive en retard, je me disais que...

Belle fébrilité!

modotcom a dit...

Salut ma belle Zoreilles, la fébrilité continue! j'essaye d'avoir le sentiment d'accomplissement chaque jour mais là, je t'assure que je suis bésy en masse! je t'embrasse xx

Sandrine Boréale a dit...

C'est tout de même joli cette vérité crue.