samedi 29 juin 2013

musicologie



la musique façonne ma vie

trame sonore d'un trip continu
en découverte chronologique
elle a marqué les moments
et depuis des années
elle revient magiquement en boucles
en interludes
en flashbacks
en réécoute active
poignante ou souriante


l'enfance
claude françois
johnny hallyday
mireille mathieu
sylvie vartan
george brassens
france gall
lio

les beach boys
elvis presley

grease
les bee gees

l'adolescence
les stray cats
kim wilde
renaud
roxy music

les beatles
les rolling stones
ccr
ottis redding

the police
journey
foreigner

mussorgsky
beethoven
ravel

l'appartenance
u2
simple minds
the stranglers
new order
p furs
talking heads
madness
rem
tears for fears
bronski beat
pet shop boys
soft cell

tom petty
saga
dire straits
ac/dc

la passion
pink floyd

peter gabriel
genesis
gentle giant
jethro tull
emerson lake and palmer
king crimson
yes
uzeb

the who
pete townsend
rush
deep purple

the cure
depeche mode
the smiths
paul young
michel rivard

kate bush
sade
suzanne vega
joni mitchell

l'amour
prince
stravinsky

harmonium
octobre
paul piché

la maternité
mozart

l'adolescence (bis)
leonard cohen
vanessa paradis
red hot chili pepper
queen
lenny kravitz
sinead o' connor

les négresses vertes
jean leloup
cranberries
portishead
us3
the clash
amon tobin
the herbaliser
shirley bassey
propellerheads
roni size
moby
daft punk
tricky
kruder & dorfmeister
stereo mc's
bete & stef
bebel gilberto
fugees

pulp fiction

l'âge adulte
mahler
britten
brahms
smetana
prokofiev
chostakovitch
rachmaninov
dvorak
verdi
wagner
bach
gershwin
john williams

elo
buena vista social club
the mama's and the papa's
eminem
feist
radiohead
arcade fire

moderat
ratatat
the kills
cat power
blonde redhead
amy winehouse
muse
the national

les solos de drum
les solos de guitare
les sonates de piano
l'orgue le grand et l'électrique
les choeurs
la soprano et le bariton
les concerto
les symphonies
et les fugues

les musiques gravées sur 33 tours en cire 
dans les pochettes de papier déballées
ouvertes admirées lues et chantées
que j'achetais chez sam's et dutchy's
maintenant dans des contenants bien rangés
toutes celles numérisées
dans des étuis de plastique
alignées sur mes tablettes
que je ressors de temps en temps
le temps d'insérer et d'entendre tourner
toutes celles en version invisible
sur un disque dur en fichiers
que je transporte partout
et qui me transportent à leur tour

des fois le silence
qui donne le luxe de choisir la prochaine humeur
en notes tonalités et rythmes.

Aucun commentaire: