samedi 31 août 2013

les liens



il y a les aimants
il y a les liens
ma' et pa' disent que
leur plus grande richesse
est l'amitié cultivée
partout à travers le monde

de taiwan
ils ont émigré en france
puis en belgique
puis au québec
puis en californie

bien sûr ils ont connu
du monde partout
mais de là à ce qu'ils soient
demeurés des amis
c'est là qui est extraordinaire

je vous ai raconté en décembre
que les amis de pa'
avaient levé des fonds
pour lui offrir des soins
lorsqu'il était très malade
je vous ai raconté que depuis
mes parents recevaient
de la visite de leurs amis
de par le monde

mais comment fait-on
pour être encore ami
avec un chum d'université
quand on a presque
soixante-quinze ans
car c'est bien cela

peut-être mes parents
sont-ils sur facebook
et cultivent-ils leurs contacts
sinon comment
ils postent des lettres
font des interurbains
comment l'amitié peut-elle
s'entretenir à basse fréquence

ma meilleure chum
je la vois à peine une fois
par année
vous pouvez imaginer
les autres
est-ce que j'ai des amis
je ne le sais pas
je fréquente beaucoup
de gens avec qui je partage
et enrichis ma vie
c'est la joie le bonheur
la folie

je ne saisis pas mon rapport
avec les gens
il est là mais est ténu
comme une partie de l'environnement
qui évolue autour de moi
au gré des événements
ils restent ils passent
ils font leur chemin
je fais le mien
je ne sais pas si on qualifie
cela d'amitié

j'aime les voir
dans mon quotidien
ou lors des voyages
il n'y a pas plus excitant
qu'une date avec des chums
à l'autre bout de la planète
pourquoi élire domicile
dans une ville quand
la cour est si vaste

partager une bouffe
une expo un concert
de la bonne compagnie
très peu de confidences
je ne suis pas une personne
qui sollicite les confidences
et ma vie est à nu sur facebook

je suis présente j'aime
je donne en personne
je suis grégaire et généreuse
est-ce cela l'amitié

comment font mes parents
pour cultiver cette richesse
tout au long des années
à travers des kilomètres de distance
l'amitié comme un but
comme une façon de vivre

lorsqu'ils sont de retour
à montréal pour les fêtes
ma' va visiter ses amies
anciennes collègues de travail
c'est dire
pa' et ma' connaissent leurs voisins
récemment ils ont gardé
le potager de leur voisine
partie en vacances
c'est dire
ils apportent des fruits
de leurs arbres fruitiers
aux voisins de la rue
c'est dire
ils s'impliquent bénévolement
depuis longtemps
c'est dire
ils aident ils donnent
ils partagent ils ouvrent
ils reçoivent
ils ne jugent pas
c'est dire

mais j'avoue
ma' is such a social bee
and pa' is so charming
ils sont pas mal la recette de l'amitié.

Aucun commentaire: