samedi 7 septembre 2013

repositionnement


mt rainier, wa, 2013.

j'adore le narcissisme
du titre qui apporte
tant d'importance à notre vie

dans la vie ordinaire
je fonctionne
ce n'est pas que je ne pense pas
c'est que je pense pour fonctionner

en vacances je pense
je pense pour évoluer
en deux semaines
tout m'a inspirée
la nature les gens d'aujourd'hui
et les gens d'hier

flash en vrac

en sinuant les routes
de la white pass
nous entrons en forêt
et descendons
nous promener
bien que la vigne
et l'érable à giguère
poussent allègrement
dans notre cour urbaine
c'est au contact des grands arbres
de plus de huit pieds de diamètre
que nous sentons la majesté
de la forêt
et qu'on se dit
qu'on ne peut abattre
des êtres centenaires
quel bonheur la forêt

à mt rainier
il y a un endroit qui s'appelle paradise
on y célébrait un mariage
lorsque nous y étions
quelle beauté

pis je lis walden
pendant mes vacances

au mont st helens
après avoir été époustoufflé
de ces paysages grandioses
menant au pied du volcan
en passant par des dizaines
de tableaux d'interprétation
permettant de comprendre la nature
en croisant une ranger plutôt sympa
il y a devant un escalier
une boîte avec une fente
indiquant payez ici
quelques enveloppes
on appelle ça le honor system
il paraît que les gens contribuent
c'est fantastique cet honneur

les itinérants de la côte ouest
n'envahissent pas ta bulle
bourgeoise bien qu'ils soient
excessivement nombreux
ce doit être le climat plus doux

pis je lis toujours walden

pendant la guerre
en chine mon grand-père
était dans l'armée
se battant contre les japonais
ma grand-mère le suivait
de quelques pas avec quatre enfants
dont mon père
pendant ce temps à taiwan
ils se battaient contre les alliés
puisque taiwan était alors
sous contrôle japonais
pendant que maman naissait
mon père et ma mère
sont donc une très heureuse rencontre

les tibétains sont gentils
et n'ont aucun attachement matériel
le tibet est une localisation
stratégique pour la chine à cause
de la frontière et de l'élévation
les revendications territoriales
représentent plus du tiers
du territoire chinois actuel
la société tibétaine
comporte des castes
dont l'élite comprend le dalai lama
c'est bien sûr le peuple
qui n'est pas attaché au matériel
lorsque les tibétains commencent
à faire commerce avec les touristes
comme on fait au vingt-et-unième siècle
partout dans le monde
ils vont déposer leur argent
entre les doigts
des bouddhas dorés
chaque famille donne un fils au monastère
les autres triment en souriant
et ont la peau tannée au soleil
l'élite a la peau blanche
tu ne penses pas que ce soit ainsi
et pourtant si
pa' dit qu'il est dommage
que la société tibétaine
soit en voie d'extinction
non à cause du refus de la chine
de leur octroyer l'indépendance
mais par le fondement même
de leur société
qui n'a pour issue que la réincarnation

je lis toujours walden

jason le mari de ma tante
ne conduit pas
ne parle pas anglais
est un ingénieur retraité
il est sauvage et timide
et parle à ses plantes
il a un jardin divin dans la cour

dans les mains un autre livre
the age of the insight
d'eric kandel
psychiatre et chercheur en neurosciences
faisant le lien entre l'interprétation
des oeuvres d'art
et la science du cerveau
il prend pour exemple
l'école moderne de vienne
au début du vingtième siècle
alors que les scientifiques
les intellectuels et les artistes
se fréquentaient et échangeaient
je suis assoiffée de ce métissage intellectuel
artistique et culturel
je suis indignée de savoir
que la plupart des professionnels
de notre société
ne lisent plus après leurs études
que des ouvrages spécialisés
dans leurs domaines
la curiosité de son monde et des autres
n'est-elle pas un vecteur d'évolution

big sur impose une révérence
la mer est toute puissante
les montagnes sont imposantes
le mariage de l'eau
du ciel et de la terre
fait trembler l'être humain

en californie
l'homme-chat voulait voir
des shops de bikes
la dernière est à san clemente
madame et monsieur
ont vendu leur dernière
entreprise et parti la shop de bike
avec leur fils et un chum
ils se sont dit
pourquoi on triperait pas
avec nos gosses

ranchipur est l'éléphant mâle
de la horde au zoo de san diego
il a quarante-sept ans
et pèse six tonnes
il est fabuleux beau et fort
il a une fille dans un autre état
qui l'a récemment fait grand-papa
son soigneur steve
travaille avec lui depuis
vingt-et-un ans
c'est son buddy
steve ne semble pas
s'être préoccupé de sa coupe de cheveux
depuis aussi longtemps
ni vivre dans un loft
dans un quartier sketchy de la
steve est calme
et parle aux éléphants

un passage dans walden
où l'auteur rencontre
un irlandais venu s'installer
en nouvelle-angleterre
car il y a le café le matin
le thé le soir et le beurre et la viande
entre les deux
et pour ce faire il travaille dur
toute la journée
son épouse cuisine sans vêtement
et pour travailler il doit manger
thoreau vit dans le bois
cueille des fruits et cultive les haricots
il passe son temps
à contempler la nature
de temps en temps il pêche
pour se nourrir la semaine
il vit sans luxe
mais le plus heureux des hommes

je n'ai pas fini walden
car la vie reprend son cours
avec ses occupations dingues

mais les vacances permettent
de réaligner les priorités
en fonction des nouveaux apprentissages
et de notre place dans l'univers
quel luxe on a de pouvoir penser.

Aucun commentaire: