samedi 30 novembre 2013

feuille de temps



hier assise dans une conférence
au palais des congrès
avec les professionnels
parmi les mieux rémunérés
légalement au québec
je trouvais
que la présentation
était poche

en break j'ai jasé
avec des clients
actuels et potentiels
des relations d'affaires
qui me flattent
et que je flatte en retour
des gens qui me reconnaissent
ou qui m'entendent
converser avec untel
sur tel sujet
et qui m'approchent
pour me demander
mon opinion

en break
j'ai pris des photos
du collègue et moi
devant notre logo corpo
pour ramener aux coms
la preuve de notre contribution

mais j'avais froid
le café était ordinaire
et je m'emmerdais
t'sais ces affaires-là
on aimerait tout le temps
que ce soit comme c2-mtl
ou encore comme un feu de camp

c'était vendredi
je gagnais ma vie

à matin samedi
j'y retourne
pour la journée
plus le gala à soir

qui a vraiment envie
de s'habiller en perles
et résille samedi matin
pour aller "pi-arer"
avec des professionnels
toute la journée
j'ai mieux à faire
dormir
courir
faire des rénos

hier lors de la conférence poche
je me suis dit
god damn fuck
c'est ainsi que je gagne ma vie
à "pi-arer" sans prendre
aucun risque financier
car je ne suis pas
travailleuse autonome
si je l'étais
j'aurais payé pour être là
j'aurais payé très cher en fait

je fréquente de plus en plus
de travailleurs autonomes
qui gèrent tant bien que mal
des flux de trésorerie
aléatoires
et qui tentent d'équilibrer
à temps
les rentrées
et les sorties d'argent

n'étant pas encore moine ricard
n'ayant pas réussi à simplifier
à sa plus petite expression
ma vie et mes besoins terrestres
je n'y arriverais certes pas
sans un stress important

je voue une admiration sans bornes
aux gens qui y parviennent
en restant sereins
et qui prennent le café
avec moi
sans chigner sur le choix
du bistro où ça se passera

faque je dis
vive la conférence
vive l'air conditionné en hiver
vive le dej' et le buffet fournis
vive le café cheap et le jus d'orange
vive l'information sur l'industrie
la pin de la banque sur le veston
les serrages de mains
les sourires
les bavardages
la calculatrice
les cartes d'affaires
les bonbns gratuits au salon
vive le cocktail et le gala à soir
même si je connais pas le band
ni la chanteuse
même si le repas sera bon
mais l'ambiance retenue
même si je porterai des talons hauts

cause je te l'avoue
sans honte
que plus que tout
tant qu'à avoir à gagner ma vie
je l'aime en crisse
mon dépôt direct du jeudi.

Aucun commentaire: