samedi 18 janvier 2014

chef d'équipe



l'humain travaille
pour subvenir à ses besoins
pour occuper ses journées
pour socialiser
pour être utile à la société
pour se réaliser

quand j'eus repris
l'université à vingt-huit ans
mes cours préférés
en gestion
étaient invariablement
ceux sur les sciences humaines
c'est-à-dire le management
j'étais comme d'autres
empreinte d'un idéalisme
me disant que si j'étais leader
je ferais les choses autrement
de façon à
mobiliser
motiver
aimer
me faire aimer
laisser la place
former
mentorer
et que finalement
le travail soit réellement
un lieu de réalisation
pour tous et pour soi
et qu'en plus
on livre à l'entreprise
et aux clients
le meilleur
la créativité
l'innovation
une expérience impeccable

bref
le travail devait être
un party perpétuel
une quête de l'excellence
dans l'allégresse et le bonheur

j'ai une équipe à charge
depuis seulement cinq ans
je n'ai pas été dumpée
dans une équipe à gérer
j'étais d'abord une spécialiste
dans mon domaine
et le besoin de croissance
m'a fait engager
un ancien collègue
puis un autre
et d'autres nouveaux collègues
et ce que livrais seule
nous le livrons maintenant
en équipe

je ne suis donc pas née leader
je ne sais pas qui l'est
dans une entreprise
les leaders que je connais
le sont devenus
comme il se fait le plus souvent
ils sont bons dans ce qu'ils font
la direction pense qu'ils seront bons
à mener d'autres à l'être autant

je suis de celles qui ont
appris sur le tas
à cheminer quotidiennement
avec des collègues
dont je dois encadrer les résultats

c'est une fonction difficile
que celle de leader une équipe
la garder constamment intéressée
et motivée
trouver sans cesse de la nouveauté
à explorer
faire confiance
ce qu'aucun humain ne fait
pensez-y
que déléguez-vous et à qui
chacun pense que sa manière
de faire est la meilleure

dans ma perception
il n'y a que les control freaks
ou les paresseux
j'ai une équipe de control freaks
et j'en suis une moi-même

avec le temps on se rend compte
que seul le résultat importe
et lorsqu'ils sont là
car tout le monde a bien appris
son métier
a développé un plan de travail
connaît ses objectifs
et suit son plan d'action
la confiance s'installe
et la vie devient
infiniment plus simple

l'an dernier
c'était la douleur
car un membre de l'équipe
était vraiment malheureux
dans son travail
et je l'étais autant que lui
il voulait tellement réussir
et n'y arrivait pas pour
des raisons évidentes
de capacité
la job n'était pas faite pour lui
il était fait pour une autre job
on a essayé pendant deux ans
de réconcilier les deux
mais nous n'y sommes pas arrivés

cette expérience
fut des plus agonisantes
avec toutes les blessures
humaines imaginables
il n'y avait rien
de la réalisation de soi
il y avait tout au plus
un chèque de paye

cela m'a appris
à rapidement gérer les attentes
pour établir une relation à long terme
pour investir au bon endroit
on met au clair ce qui est requis
on met au clair les défis
les beaux côtés comme
les moins bons
ça évite quelques frustrations

cette année je suis heureuse
l'équipe est hyper compétente
et autonome
elle a poigné son air d'aller
où elle s'auto alimente
je pourrais partir ailleurs
et elle réussirait
quand même son mandat

plusieurs gestionnaires
pensent qu'ayant réussi
à monter une belle équipe
ils pourront le faire ailleurs
et ils changent d'emploi
et se font engager
pour leurs compétences de gestion
et non
pour leurs compétences techniques
cela crée l'insécurité
et la résistance
au sein de leur nouvelle équipe
cela crée les situations
les plus loufoques
où l'employé devra former
son patron sur la nature du travail
afin que celui-ci
puisse bien le diriger

rares sont les gestionnaires
qui arrivent de l'externe
et sont respectés sur le champ
pour leur leadership
autant que pour leur expertise
j'en ai rencontré un cette semaine
c'est un charme
de travailler avec ces gens-là
en plus d'être des pros
ils ont l'humilité
qualité sous-estimée
et tellement requise
de tout bon chef d'équipe

cette année
sera celle où j'apprendrai
à m'effacer
pour faire rayonner
le travail de l'équipe

au travail
je penserai à moi
je donnerai à mes collègues
je les écouterai
je les aiderai à réfléchir
à créer des projets
ils m'aideront à penser
je leur donnerai les outils
et les laisserai travailler
ils livreront
les meilleurs résultats
dans le bonheur et l'allégresse.

Aucun commentaire: