samedi 3 mai 2014

brocart


folon
l'artiste - 1973
je voulais entendre
nathalie bondil me parler d'art
de la place de la culture
dans l'écosystème

je me suis achetée un billet
pour sa conférence de jeudi matin
on m'a demandé de quelle entreprise j'étais
j'ai dit de la banque

au déjeuner on m'a demandé
ce qui m'amenait à cette conférence
j'ai répondu bondil
à titre personnel

bien sûr me dit-on
les motivations personnelles
sont différentes des motivations d'affaires

non

nous ne vivons pas en silo

mon cerveau possède
un côté gauche et un côté droit
je travaille les deux
car ce qui ne se travaille pas
s'atrophie

je me suiciderais
si je savais que je mourrais
en pensant exclusivement
comme une comptable
ou exclusivement
comme une poète

kerouac ginsberg burroughs
carr vollmer
dans les années quarante
ont décloisonné
les antécédents différents
ils ont fusionné
la création a foisonné

je lis canty et je le dis
je suis estomaquée
devant autant de beauté
son dernier opus
est un touche-à-tout
l'homme touche à tout
je ne connais pas son parcours
l'ayant découvert par pur hasard
au gré d'un lancement
où j'allais voir quelqu'un d'autre
j'apprends également
qu'il connaît mon frère
un autre multidisciplinaire

les êtres qui font de tout
se croisent inévitablement
collaborent
et construisent des univers

ils sont autant poétiques
que créatifs
les agences publicitaires
cherchent à coups de boot camps
les idées qui ne peuvent survenir
qu'en dehors de la boîte

c'est pour cela qu'il ne faut pas
l'avoir carrée
la boîte
il faut l'avoir la plus circulaire possible
nous vivons dans un univers matriciel
il faut pouvoir répondre
de chaque position
comprendre de chaque vue

je n'étudie pas la création littéraire
pour être une littéraire
ou la comptabilité
pour être une comptable
je ne fais pas de la réno
parce que je suis contracteur
ou du skate board
parce que je fais de la compétition
je ne lis pas diamond
car je suis anthropologue
ou greenspan
car je suis économiste
je ne fais pas la cuisine
car je suis cuistot

je fais tout cela
car cela m'intéresse
je fais tout cela
car c'est ce que nous sommes

des êtres humains
aux capacités multiples
qui n'appelons
qu'à nous développer
à enrichir notre esprit
notre façon de penser
notre façon de faire chaque chose
chaque jour
notre façon d'être
c'est cela qui est
le tissu de la vie

plus je crée
plus j'apprends
plus je deviens humble
plus j'ai la force
plus j'ouvre des portes
plus je suis heureuse.

les images de folon
dans mon enfance
m'ont beaucoup interpellée
et ont sûrement contribué
à me faire dessiner.


Aucun commentaire: