samedi 10 mai 2014

recharge



j'aimerais vous parler de la sagesse
et de mon besoin d'organiser ma vie
afin de pouvoir cuisiner
trois soupers par semaine
et éviter de gaspiller la bouffe
comme deux adultes sans enfants
savent le faire occasionnellement

j'aimerais vous dire que chaque fois
que je visite une galerie d'art ou un musée
et que je colle mes yeux
sur les coulures et les empâtements
j'ai envie de prendre des cours
pour me remettre à la peinture

j'aimerais vous parler du courage
de continuer à travailler fort
pour atteindre d'autres sommets professionnels
malgré l'usure du quotidien

j'aimerais penser à peut-être m'engager
comme citoyenne engagée
dans ma communauté
mais voilà je me contente
de loger un vieux sourd muet
jusqu'à ses derniers jours

j'aimerais courir et marcher davantage et
ne plus dépendre du pétrole
j'aimerais pouvoir promettre que je ne succomberais
ni à une cadi ni à une porsche
si un jour j'en avais les moyens

j'aimerais apprendre à faire du vélo
sans avoir peur de toute cette mort cycliste

j'aimerais apprendre à nager jusqu'à
ne plus souhaiter
m'agripper au bord de la piscine
au bout de vingt-cinq mètres

j'aimerais organiser les semaines
pour m'asseoir et écrire une heure chaque soir
pour soigner mon style
lire et enrichir mon vocabulaire

j'aimerais apprendre à jardiner
et créer le soleil sur le bon côté
dans la cour
que les tomates poussent
que les fines herbes embaument

mais au fond seulement j'aimerais
car lorsque je regarde ma vie
depuis le saint siège du temps off
lorsque je vis à crédit
à me nourrir d'art
de plaisir
de soleil
et de graffitis
je ne souhaite rien d'autre
que de n'avoir pas mal aux pieds
pour toute la journée

mes vacances aussi courtes soient-elles
sont exemptes de contraintes
me ressourcent
me remplissent de grandes ambitions
d'émerveillement de vision de gratitude et d'humilité
du grand gaz pour continuer

me rappellent de vivre
comme un carpe diem pour aujourd'hui et demain
pluggée direct su' l' deux cent vingt.

Aucun commentaire: