samedi 20 septembre 2014

confessional



j'ai déjà déclaré mon amour pour facebook
certains trouvent qu'on y publie n'importe quoi
qu'on y exhibe son chat ce qu'on mange et quand on baise
ils trouvent que c'est faux
car les gens ne s'y montrent
qu'à leur avantage
que c'est une vitrine narcissique

moi je me demande
comment le savent-ils
parlent-ils de même de leurs amis
sont-ils quant à eux de simples voyeurs
alors que d'autres sont exhibitionnistes
n'est-ce pas simplement
comme dans la vraie vie
il y a des gens plus expressifs que d'autres
chacun y prend la place qu'il veut
mais pourquoi donc critiquer
ce qui se passe sur une tribune
à laquelle on a volontairement adhéré

je suis un livre ouvert
vous l'avez constaté
j'y publie dix fois par jour
depuis maintenant sept ans
j'aime cette vitrine témoin de ma vie
elle répond à de nombreux besoins
d'abord celui de la reconnaissance
qui me motive à m'améliorer
sans rétroaction ma vie serait larvaire
puis à celui de l'information
ensuite à celui du divertissement
et encore à celui de la socialisation
ce n'est pas rien
ce qui me pousse à cliquer quotidiennement

j'ai l'air d'y publier une vie en rose
présentée sous son meilleur jour
j'y publie en fait ce que je pense ce que je vis
mais je réfléchis à mes mots
ce qui semble incroyable considérant
le nombre et la vitesse de mes salutations
à certaines périodes de la journée
j'aime écrire des phrases
elles provoquent font rire font réfléchir
font chier surdosent
bien sûr ces phrases me véhiculent
me transportent en palanquin
me déguisent en reine et en héroïne
je suis la vedette de ma propre vie
mais je ne me cache pas
je n'ai que faire de ma vie privée
je m'étale je m'auto-dérise je m'esclaffe
que suis-je comme poussière dans l'univers
pour prétendre à une vie privée
à chier plus haut que le trou
à faire mon affaire à moi toute seule
crissez-moi patience

non
comme une chatte oisive
j'exhibe mon bonheur

en ce samedi matin
je vous fais une liste
des côtés moins glorieux de ma personne
que je dévoile peu
car en fait ils ne m'énervent pas vraiment

j'éternue beaucoup
et je me mouche bruyamment
très souvent avec du papier cul
j'ai été complexée pendant quarante ans
de mes petits seins
je le suis maintenant
de mon ventre un peu proéminent
je suis une championne de la paresse
et c'est pour ça que je me donne des objectifs
si j'étais ermite je dormirais toute la journée
j'ai de la corne sous les pieds
je ne sais pas porter les talons hauts
et j'en suis si désolée car je trouve ça joli
je ne baise pas tous les jours
même si j'ai brièvement tenu un blogue de cul
je dévore les chips à m'en donner le mal de coeur
c'est écoeurant sans classe ni goût
je mange le poulet et les frites avec mes doigts
j'ai le vertige ça m'empêche de faire des choses
je ne sais plus écrire le chinois
je ne réponds pas au téléphone
je parle très peu à mes parents
encore moins à mes frères et soeurs
et pas plus à mes fils
je ne connais pas leurs numéros de téléphone
je n'arrive jamais au bout de défaire mes boîtes
je suis une botcheuse de rénos
il manque toujours la finition
je n'arrive pas à épargner une cenne
même si je suis plus insécure
qu'un travailleur autonome
je ronfle des fois la nuit
je marche fort
je ne sais pas mettre la table
je n'ai ni nappe ni napperons
je ne sais pas boire je vomis encore
j'ai peur des foules
j'ai mal à tenir debout pendant tout un show
je suis trop fatiguée pour veiller
j'ai des taches brunes sur la face
j'avale des vitamines chaque jour
comme une droguée
je suis inflexible de l'horaire
je vire folle quand on me dérange
ce qui inclut chez nous à l'improviste
dont le releveur de compteurs
je suis incapable d'être en visite
si je n'ai pas trouvé de cadeau ou de vin
je suis sourde ou paresseuse auditive
je fais tout le temps répéter
je n'ai aucune mémoire
ni des noms ni des numéros de téléphone
je ne me souviens pas des livres que j'ai lus
malgré ma grande bibliothèque
je ne peux pas participer au jeu des dix livres
qui ont marqué ma vie j'ai honte
je n'ai pas de patience pour l'incompétence
je n'aime pas le chat tant que ça
je ne garde ni mes nièces ni mes neveux
j'haguis le bruit ambiant des enfants
je fais de très mauvais oeufs miroirs
j'ai souvent mal au ventre
je cours lentement et je nage sans vigueur
je lâche l'effort physique dès que possible
j'abandonne facilement mille et un trucs
je fais rarement le ménage
mes pieds nus deviennent sales dans la maison
j'ai peur de manquer d'amour
je suis dépendante affective et sociale
et des chips je vous l'ai déjà dit

bon y a sûrement plein de choses que j'oublie
mais vous voyez le topo
ma vie n'est pas rose mais laquelle l'est
je vous l'écris de toute façon
quand tout m'ennuie quand j'ai des états d'âme
j'ai pas de black list
ni d'arrêt de non publication
je n'ai aucune gêne à vous le dire
what you see is what you get
je n'ai pas d'autre vie
que celle dont vous témoignez
et j'entends continuer à en profiter
aussi longtemps et vivement
que j'en aurai la capacité
j'ai trop de respect pour cette courte fenêtre
dans laquelle je monte ma pièce de théâtre
je me mets en scène je joue je batifole
quelques années sont une trop courte saison
dans l'histoire de l'univers
pour oublier de s'amuser et de partager

amen.

Aucun commentaire: