samedi 28 mars 2015

des mots pour écrire



achillée
agar
aigrettes
arrachis
asclépiade
aspérités
bardane
bractées
cagibi
capitules
chamboulée
charognards
ciliée
communion
corymbe
crayeuse
digitaire
disloqué
dodelinant
ébréchure
effrontément
embrasure
épanchements
escarpins
fabulations
floraison
fugace
glomérules
gyrophares
implorant
inflorescence
lactifères
lambeaux
magma
membraneuse
moussus
noueux
olfactive
ombelles
ombellifères
ornières
panicule
pédoncules
pourpre
pubescente
putréfié
quémander
quiproquo
rameaux
redoux
romanesque
ruissellerait
sanguine
sillage
simagrées
stroboscopique
vacillante

inventaire alphabétique non exhaustif
des mots non usuels
ponctuant des milliers
d'autres mots usuels
qui m'ont fait voyager
la semaine dernière

le vocabulaire
pimente la littérature
il n'y a pas de littérature sans recherche
sans exactitude dans le rythme et la beauté des mots
mais l'art d'écrire ne réside pas
que dans ces exotismes

la littérature naît de
l'orchestration parfaite de ces mots solistes
au sein des mots les plus banals
articulés de manière fine souple et agréable
et complexe

elle se lit à voix basse
et elle se dit à voix haute
elle est rythmée et elle est sonore
elle est visuelle et cinématographique
elle est écrite et décryptée
elle est vive la première fois
et transcendante la deuxième
elle est si riche qu'elle peut même
s'interpréter une troisième fois

la littérature
lorsqu'elle jaillit
est d'une si grande beauté.

merci annie pour ton fabuleux livre.

Aucun commentaire: