samedi 14 mars 2015

naître



ce soir nous célébrons
le plus jeune des fistons
qui a eu vingt-quatre ans cette semaine
un peu plus que l'âge que j'avais
quand j'en accouchais

c'est un esprit libre
autant que son grand frère
mes gars sont deux garçons
autonomes dans leurs décisions
et l'art de mener leur vie
même s'ils se battent déjà
pour gagner leur vie

c'est ce que je faisais à leur âge
alors que je décidais dès dix-neuf ans
de sacrer mon camp
et partir en appartement
j'avais hâte d'apprendre l'art du quotidien
de prendre mon destin en mains
il est fou comme on manque d'expérience
mais comme on a confiance
on fonce dans tout on essaye
on ne crève pas de faim
on loue on achète on boit on vit
avec si peu et tant de joie et d'espoir
on se réveille avec la neuvième de beethoven
on fume des clopes quand on veut
on se fait du café à l'heure qui nous plait
on travaille on sort on fait l'amour
on lit hugo le soir
on refait le monde
on jase jusqu'aux petits matins
on trouve un travail dans les annonces du journal
on fait ses premiers impôts
on change de succursale bancaire
on déménage
on est amoureux
on tombe enceinte
on fréquente la garderie
et tutti quanti

les enfants sont arrivés dans ma vie
comme un continuum
alors que j'étais jeune
et que l'enfance était encore familière
j'avais tant d'énergie
et faire des enfants faisait partie
de vouloir changer le monde
cela faisait beaucoup de sens
dans ce que je voulais être
dans ma vingtaine

la vingtaine est bien portante
c'est un âge de naissance
je vois les jeunes adultes dans le métro
ils parlent fort ils rient ils sont sûrs d'eux
à cette croisée des chemins
où ils commencent à tenir les rênes
où ils découvrent mais savent tout
ils philosophent déclament et affirment
ils nous apprennent
ils s'impliquent portent des dossards
ils doutent
mais ils nous engagent

la vingtaine est énergique et généreuse
elle donne des concerts bénéfices
pour des organismes de choix
afin d'apporter de la beauté en ce monde

elle apporte de nouvelles idées
dans le monde du travail
elle prend ses responsabilités
elle veut être citoyenne
elle parle culture artistique et politique
elle parle les langues
elle est mixte et métissée
elle fait le printemps
elle fait ses classes
la vingtaine est belle et elle est porteuse
il ne faut jamais arrêter
de la fréquenter
afin de ne pas devenir blasés

nous célébrons ce soir mon deuxième fils
et du même trait mon premier fils
et tous ces fils et ces filles
qui quittent le nid familial
une semaine au costa rica
deux semaines à paris
un an à natashquan
et puis la vie
et qui en le faisant
s'ancrent davantage
dans le coeur de leur maman.



1 commentaire:

Zoreilles a dit...

Magnifique survol du cœur d'une maman... toute jeune encore!