samedi 15 août 2015

sans rancune



j'envoie rarement promener quelqu'un
c'est lourd de conséquences
la vie comporte son code de conduite
les règles de civilité
l'éthique la déontologie
pour nous permettre d'avancer
en toute harmonie
vers le sommeil éternel

il y a une personne que j'envoie chier
régulièrement
mais je ne m'en rends pas compte
lorsque je le fais
et de façon assez violente
elle est meurtrie respire mal
est en colère veut mourir
cette personne c'est moi

je suis une as du sabotage
et de l'abandon
mais seulement dans des espaces privés
là où il est encore possible
d'envoyer chier
de tout abandonner
d'avoir cette liberté

je ne peux pas rompre mes amitiés
je ne peux pas ne pas aller pointer
je ne peux pas me suicider
je ne peux pas ne pas aimer

mais je sais saboter

je peux par exemple arrêter de courir
en plein milieu d'une course
je peux sortir de la piscine
en plein milieu du cours
je peux aller me coucher
sans me brosser les dents

je m'envoie chier

c'est le seul espace qu'il me reste
de liberté
dans mes horaires tassés serrés
c'est l'endroit où la folie naît
dans le pur anonymat de l'intimité

c'est le seul pouvoir
que je puisse encore exercer
celui de m'engager
d'avancer
et puis
de tout abandonner
le majeur bien dressé.

Aucun commentaire: