samedi 8 août 2015

sur le divan



en deux mil sept j'allais commencer
une thérapie
je ne savais pas encore à quel point
elle allait s'avérer efficace
et essentielle dans ma vie

c'est en juillet il y a huit ans
que j'ai découvert les réseaux sociaux
je m'en suis emparée
j'y ai plongé

et j'en émerge à chaque instant
plus resplendissante
mieux construite
plus calme
plus indépendante

le cyberespace est devenu
la tribune où se déversent
mon besoin compulsif d'expression
et mon urgence de validation
qui autrement feraient de moi
un être insupportable au quotidien
une bête dépendante et insécure
un magma de sensibilité et d'impulsion

et non
je n'aurais pas fait plus de peinture
ou d'écriture
à la place de publier léger sur facebook
twitter google plus pinterest et blogger
non au contraire

parce que je ne voulais que faire du bruit
et je suis devenue lectrice
je ne pensais qu'à m'exprimer
et j'ai tellement reçu

je ne compte plus combien ce forum d'expression
est devenu un espace d'échange
je ne sais pas à quel point j'ai appris sur la vie
par l'expérience des autres
qui ont osé partager sans peur du jugement
de façon honnête et candide
j'ai et je continue toujours
de bénéficier d'une énorme générosité
comment dire
virtuelle oui
mais présente
une bienveillance qui comme l'air frais de l'été
donne une aura de douceur à ma journée

et vous savez quoi
elle marche cette thérapie
le pouce en l'air
je l'apprécie beaucoup
et il coûte si peu cher

si peu cher et si précieux pourtant
vous êtes là
de l'autre côté de l'écran

je vous remercie sincèrement
votre amie
votre patiente.

Aucun commentaire: