samedi 26 septembre 2015

run lola run



il était une fois une femme
appelons-la lola
une vraie femme
savez
de celles qui a des kids
une job pis plein de responsabilités
elle fait ce qu'elle aime
elle fait ce qu'elle peut
elle tient la terre à bout de bras

l'été de ses quarante-deux ans
lola file pas tant que ça quand même
elle s'est un peu oubliée
elle n'est pas à son meilleur
ni dans son coeur ni dans son corps

lola commence à courir
mais c'est une méthodique
elle lit tout sur le sujet avant de mettre un pied dehors
puis elle y va
une minute à la fois
la première fois
quatre minutes à peine
entrecoupées de minutes de marche
elle pompe l'air

mais c'est une rocky
lola a toujours été une balboa
le meilleur reste à venir
elle a mis ses culottes de jogging
a sorti le chien
et a affronté ses peurs

elle a utilisé ses plus grandes forces
la discipline l'audace et la persévérance
et elle a avancé
elle a suivi un plan
no brainer
just do it

à quarante-cinq ans
après avoir couru ses entraînements
quelques courses de cinq et dix kilomètres
perdu soixante livres depuis le début de l'aventure
lola s'inscrit à son premier demi-marathon

insérez l'hymne à la joie
fort

c'est là que le lecteur coureur braille sa vie
la communauté coureuse s'inscrit alors elle aussi
à la même course que lola
c'est contagieux
on n'y croit pas
elle va oser ça
elle fonce dans le tas

c'était il y a dix mois

depuis dix mois
je m'entraîne en pensant à lola
qui allait courir son premier demi-marathon
vingt-et-un point un kilomètres
je pense à cette femme qui a changé sa vie
petit à petit

lola m'a aidée à garder le cap
lors des sorties de course difficiles
elle était dans ma tête et dans mon coeur
dimanche dernier
alors que je complétais moi aussi
mon dernier demi-marathon

et dimanche dernier
savez-vous quoi
lola a couru vingt-et-un point un kilomètres
elle a franchi l'arche
et complété son premier demi-marathon

sans le savoir
lola avait inspiré toute une communauté
déjà en novembre dernier
comète lui dédiait une chronique
dans la course et la vie

et depuis peu
une grande entreprise
avait choisi lola pour lui faire
un stunt marketing le jour de la course
et célébrer sa persévérance
à son insu
à l'insu de tous

on va se dire les vraies affaires
lola s'appelle en fait clothilde
elle a été la première inspiration
de mon billet de samedi dernier
je ne voulais pas trop écrire son nom
mais il est dorénavant du domaine public

alors donc
je vais laisser parler les liens ci-dessous
ils sauront vous inspirer
à courir et à vivre

go clothilde go!!!

voyez donc :
clothilde, en entrevue avec la comète blonde, 
et le stunt du fan club le jour de la course.

Aucun commentaire: