samedi 17 octobre 2015

liberté 55




je connais des gens à la retraite depuis vingt ans
jouissant depuis d'une rente viagère
qui récompense leur longue carrière
à faire des jobs ingrates
pour de grandes sociétés
ou dans les fonctions publiques

ça fait vingt ans qu'ils dépensent
à chercher le bonheur

entre parenthèses
je rêve aujourd'hui d'une rente viagère
mais je suis née dans cette époque formidale
où la vie est d'être fourmi
gen x
working girl

ces gens à la retraite depuis vingt ans
ne savaient pas que la vie leur coûterait si cher
ils ont été retirés du marché trop rapidement
sans laisse ni devoir à cinquante-cinq ans
la liberté qu'ils disaient
ils ne savaient pas alors
qu'ils vivraient encore plus longtemps
et qu'à cinquante-six ans
on a encore le goût du luxe et des voyages
et qu'occuper son temps à dépenser
ma foi
à soixante-quinze
on a moins d'argent
malgré la rente
ils se demandent comment ils feront
pour garder leur niveau de vie

je capote
je les vois là si avancés
devant faire des choix de carrière
à nouveau réfléchir à planifier

on n'a donc jamais fini

je redoute cela dans ma vie
ne pas arriver à moins dépenser
c'est pour cela que je dépense toute mon énergie
à faire des provisions
au cas où

j'ai tellement peur de la misère
j'en suis pourtant si loin
il n'y a plus de retraite
cet idéal lointain
où on se lève quand on veut
et qu'on n'a aucun ennui financier
ni d'ennui tout court
on a sa tête sa santé ses intérêts ses motivations
on va et on vient au gré de ses envies
ça n'existe pas

le travail est ma fuite
quitte à en mourir
je ne veux pas savoir.


Aucun commentaire: