samedi 12 décembre 2015

le mot de mo


foyer de la bibliothèque marc favreau

machiavel cervantes shakespeare
dostoïevksy kafka nietzsche
hugo balzac zola
hemingway steinbeck thoreau
gide camus sartre
eco barrico castaneda
james oates gilbert
nelligan vigneault tremblay
miron laferrière ducharme
archibald moutier séguin
forget lefebvre perreault

l'analphabète n'a jamais lu

l'analphabète ne lit pas non plus
la posologie de son médicament
ni le nom des rues dans la rue
ni sur google map
l'analphabète ne fait pas de recherche sur le web
ne consulte pas wikipedia
l'analphabète fait la file à la caisse
n'utilise pas le guichet automatique
l'analphabète n'a pas fréquenté
astérix lagaffe ni talon
ni lu ses premières histoires chez sa tante
dans le reader's digest
l'analphabète ne se fie pas aux recettes
ni aux mises en garde sur les flacons de produits dangereux
l'analphabète ne lit pas le journal de montréal
ni le devoir ni le national geographic
ne fréquente pas la bibliothèque
pas plus que ses expositions
l'analphabète n'aide pas ses enfants
avec leurs devoirs
n'écrit pas de mots d'amour à sa douce
ne balance pas sa caisse le soir
l'analphabète ne remplit pas le formulaire de santé
à la clinique médicale ou dentaire
ne lit pas les plateformes électorales
l'analphabète ne vote pas

l'analphabète a développé plein de trucs
pour évoluer dans la vie
et ces trucs sont en train de lui glisser sous les pieds
avec la technologie prenant une part si grande dans la vie
la disparition des conteurs et lecteurs publics
la disparition des emplois manufacturiers routiniers
l'analphabète perdra bientôt sa voix dans la société

savoir lire et écrire n'est pas juste
avoir l'accès à la culture et à l'érudition
savoir lire et écrire
c'est pouvoir se nourrir et évoluer sainement
c'est éviter la misère
c'est comprendre et appréhender son monde
c'est vivre à sa pleine mesure
comme être humain à part entière.

ici.

Aucun commentaire: