samedi 2 janvier 2016

new gold dream


Vierge de Guadalupe
Salvador Dali, 1958

je n'ai jamais été décrissée de même
en une fin d'année
jeudi matin le trente-et-un je voulais me jeter en bas du pont
il est heureux que je n'en aie pas dans ma cour
et je m'excuse auprès des vrais déprimés et de leur famille
mais on n'est jamais loin de la folie

j'avais très peur de la nouvelle année
je n'avais pas eu le temps de respirer
et j'envisageais la vie avec beaucoup de terreur
trouvant que j'avais été amoindrie durant l'année
que ma' avait raison en disant qu'on vieillissait
je n'avais que quarante-huit ans
il n'était pas encore temps de ralentir

j'ai lu une chronique ce matin-là
qui parlait de ce rituel de trouver trois mots
pour orienter ce qu'on voulait être dans la prochaine année

BECOME YOUR DREAM
un mantra dur à oublier
le mien depuis bien longtemps
depuis james de la vega
dans east village il y a des années
le pouvoir des mots le pouvoir de la projection
l'autosuggestion
pour qui a une chimie équilibrée dans le cerveau
tout ce qui y rentre a un effet durable
il s'agit d'y rentrer les bons mots
à preuve
les millions de pèlerins à la mecque et à lourdes
se déplaçant pour obtenir salut et miracles

jeudi matin j'ai donc essayé de trouver trois mots
pour me réaliser en deux mil seize
je veux être zen
non ça c'est quatre mots
je veux mourir
non ça c'est pas bon
je serai bienveillante
mange de la marde c'est pas moi
je serai généreuse
what the fuck
quand j'ai sorti mes formidables jambes de coureuse paresseuse
de la douche
j'avais trouvé
I AM GLAMOROUS

tout s'est transformé dans ma tête
j'ai arboré de suite un sourire brillant
j'étais de bonne humeur
me penser glamorous
m'avait donné des ailes et des joues coquines
une vanité toute délicieuse
une absence d'humilité
et surtout un torse bombé
quand je pense que je suis glamorous
je suis ludique et juvénile je me farce je me blague
je suis investie de la plus indécente légèreté
celle qui n'existe pas en temps de guerre
ni de conflit ni de misère
mais qui soulève de la vase
la fille qui veut voler
celle qui veut exister
et trôner au sommet de maslow

rendue au travail
j'ai pris mon crayon et j'ai écrit sur une feuille
tout ce que j'aimais faire
pourquoi et comment
puis j'ai eu un soupir
il me faudra faire tout cela encore
je me suis dit qu'il me fallait être plus que glamorous
cela me prendrait des couilles
il me faudrait aussi être FIERCE

FIERCE AND GLAMOROUS
voilà comment j'approcherai la vie en deux mil seize
avec légèreté bravoure et fierté
un air coquin des bulles et des perles
l'humilité saura attendre
je ne saurais pas encore m'en servir
j'ai encore le temps de grandir

je vous souhaite tous les trucs qu'il faut
pour passer une excellente année 
si cela vous prend trois mots trois ce sera
s'il en faut quatre 
grand bien vous en fasse

un plan
pas de plan
comme vous voudrez
et sur ce
bonne année les babes! xxx

3 boni pour le prix d'un :
1. la toune à jouer
2. la chronique lue le 31 décembre 2015
3. la liste d'épicerie fierce and glamorous


Aucun commentaire: