samedi 17 septembre 2016

collé collé


source photo
j'aime sa peau
élastique douce chaude
couchée j'aime lui caresser
le chest poilu
comme on caresse le ventre
du bébé chat

ça fait seize ans que je dors en cuillères
avec l'homme-chat
moi la petite lui la grande
cuillère
des fois cuillères à droite
des fois cuillères à gauche
dépendamment des chambres qu'on habite

tu sais que tu aimes un homme
quand tu aimes sa peau
tu sais que tu peux vivre avec un homme
quand endormis
vos corps sont jetés l'un sur l'autre
un bras pesant sur ta taille
une grande jambe écrasant les tiennes
et qu'ils passent ainsi la nuit
sans jamais d'inconfort

tu sais que tu aimes un homme
quand ta peau cherche la sienne
comme une extension de la vie
quand vos corps sont collés
comme des jumeaux chauds inséparables

il y a aussi les vibrations
de la luxure
mais même sans le sexe
la peau est bonne et nourricière

tu l'embrasses le matin
en allant le réveiller au lit
sur le front tendrement
puis sur la joue que tu colles de tes lèvres
pendant qu'il s'allume les yeux

et tu l'embrasses encore en partant travailler
en plaquant encore vos deux joues gauches ensemble
pour qu'elles se sentent bien
comme deux peaux voulant se donner
voulant se coller

sa peau c'est comme cette pâte fraîche enfarinée
toute la vie et la sensualité dans cette peau
tu sais que tu aimes un homme
quand tu te caches le nez dans son cou
pour toujours
quand il cache le sien dans tes cheveux
et que rien
nulle part jamais
ne pique ou ne dérange
pas besoin de parfum de shampoing
ou de savon chic
juste sa peau belle et propre
pour toujours
avec son coeur dedans
et son fabuleux sourire.

Aucun commentaire: