samedi 10 décembre 2016

bloc lego



jeudi chumette iz et deux autres amies
ont relayé ce clip de prince ea
qui encapsule un message
que je porte au fond de mon coeur
depuis fort longtemps

become your dream

je n'ai pas intitulé ce billet ainsi
car j'en ai un autre du même nom
datant de septembre deux mil quinze
où j'énumère de nombreuses personnes
qui m'inspirent à faire de ma vie
quelque chose de beau et de grand

become your dream
est un slogan créé par james de la vega
artiste new yorkais
qui avait pignon sur rue
dans le east village
au début des années deux mille

j'en parle car ce slogan qui m'a marquée
était sa façon à lui de changer les choses

become your dream
ce n'est pas tant de tout crisser là
tomber s'a tête et revirer sa vie
de cent quatre-vingts degrés
ce que j'aime dans le clip de prince ea
c'est qu'il soupçonne que chacun est né
pour accomplir quelque chose
que nous avons tous un talent certain
à mettre à profit

become your dream
se laisser envahir de sa mission
non ce n'est pas ésotérique
sinon quoi

sinon on naît pour manger
boire travailler faire du feu
baiser pis mourir

nah

on naît pour perpétuer l'humanité
un humain à la fois
comme des blocs lego
qui s'imbriquent l'un dans l'autre

chacun apporte sa contribution à l'humanité
la charge n'est pas lourde
on ne parle pas de la quête du st graal
on parle des gestes que l'on commet chaque jour
de la bonté
des choses que l'on sait faire
et qui sont utiles à tous
on parle des savoirs précis
qu'ont nos professionnels
qui nous apportent la technologie
la science les lettres les arts le vin le goût
on parle des grands progrès humanitaires
qui ne sont pas le fait du destin
mais bien des gestes humains

c'est à notre mesure
un petit quelque chose
un petit degré à la fois
même si on ne trouve pas
c'est de savoir qu'on est à la bonne place
qu'on fait les bonnes choses
qu'on n'est pas ici pour passer le temps
gaspiller une vie si précieuse
à baisser les bras ou à attendre

je trouve ça vraiment beau
de me savoir utile
ça donne envie de vivre.


Aucun commentaire: