samedi 4 février 2017

souriez vous êtes filmé



je me suis emportée
samedi dernier
en disant que les humains
étaient un peu niais
ne pensant pas pour le mieux de l'humanité

et pourtant
en bons animaux que nous sommes
nous n'avons plus de prédateurs
pour nous courir après
nous n'avons plus que nous-mêmes
pour nous reproduire
ad infinitum
dans le même univers
de ressources limitées
comme des matous en danger
nous défendons notre cour
notre territoire
notre descendance
nos possessions

mais nous avons un peu plus de cruauté
que toute autre espèce
pour anéantir notre compétition
et nous approprier toutes les ressources

mais n'allez pas croire
que je n'aime pas les humains
loin de là
je les adore
j'adore cette race

happy happy me

vous me direz que je suis née sous une bonne étoile
sous un ciel ensoleillé
et vous aurez raison

à l'âge de vingt ans
vous auriez plutot dit
que j'étais une fille d'intempéries
mais depuis l'âge adulte
je suis devenue très sage et calme
à cause de tous ces humains qui m'entourent
et qui n'ont jamais à mon égard
fait preuve d'animosité

happy happy me

donc
mon bonheur passe par les humains
pas juste les nombreux
les centaines que je fréquente avec bonheur
gourmandise et curiosité
sur les réseaux sociaux
qu'ils me connaissent ou non

mais surtout et de plus en plus
par les humains en chair et en os
ceux que l'on prend dans nos bras
à deux semaines ou soixante-douze ans
les humains dont les yeux s'illuminent
et dont la bouche se décore de dents blanches
dès qu'on place entre eux et soi
la copie du travail à faire en classe
dès qu'on leur dit bonjour
dès qu'on leur sourit dans le métro
dès qu'on les aide à monter la poussette dans les marches
dès qu'on leur dit merci
dès qu'on les appelle en levant la main
dès qu'on répond à leur question
dès qu'on enlève son manteau du siège à côté
dès qu'on leur cède sa place ou qu'on se tasse un peu
dès qu'on leur offre un café
dès qu'on prend un exemplaire de leur journal
dès qu'on s'intéresse à eux
dont on témoigne l'existence

ces humains-là
je les veux de plus en plus dans ma vie
j'en veux un par jour
au moins
car il apporte tant de lumière
encore plus que toute la lumière
autour de laquelle nous tournons tout ignescents
cet humain qui est reconnaissant
il apporte la lumière de la gratitude
la chaleur dans le coeur
la connexion
le synchronisme à la vie
le sentiment
l'amour
l'amitié

un sourire
souriez-moi
prenez-moi dans vos bras.

Aucun commentaire: