samedi 9 décembre 2017

nos enfants


les quatre cents coups
françois truffaut, 1959

j'ai vu des enfants cette semaine

lundi soir j'ai vu camille adulte
accompagnant martine adulte
à une activité caritative
et elles étaient en symbiose

mardi soir j'ai vu catherine adulte
dans la salle de projection
des films que sa mère avait réalisés
et auxquels elle avait participé aussi
et elles étaient fières

mercredi sur mon écran d'ordi
j'ai vu thomas et loïc
et une vingtaine de petits
qui ne voulaient plus de la vie
et j'ai abondamment pleuré
autant qu'un père orphelin

jeudi j'ai vu des kids
de vingt-cinq ans présenter leurs projets
devant la classe
habillés en robes et costards
devant leur powerpoint
et donnant leur vie pour une note
et donnant leur sang
pour une carrière

vendredi j'ai vu jeannine et léon
et également nancy et geneviève
leurs mamans dont j'ai déjà eu l'âge
et en regardant ces merveilleuses créatures
j'étais encore une fois soufflée
et émerveillée qu'elles naissaient
à partir de rien
en sachant respirer et crier
puis regarder et apprendre à parler

et heureuse de savoir
qu'elles avaient toute la vie à elles
et comment nous les chérissions
beaucoup plus que nous puissions
aimer une bête de famille ou un arbre

et qu'on avait raison et besoin
de refonder chaque jour l'espoir en l'humanité
dès qu'un enfant vient au monde.

Aucun commentaire: